Syphonie pour orgue / 2012

Installation sonore. Dimensions variables, tubes PVC, enceintes, dictaphones, micros, ventilateurs, médiators.

Syphonie pour orgue est une installation in situ qui a pour point de départ une canalisation de la galerie, qui rampant le long d’un immeuble, traverse la verrière pour disparaître dans les murs de la mezzanine. Cette forme m’évoquait une végétation telle une arborescence de tubes, de tuyaux, de coudes, ces éléments opaques qui sortent du mur montent descendent pour retourner sous terre. On ne peut relier que mentalement le départ et l’arrivée de ces trajets, ces dynamiques. J’ai greffé à cette canalisation une explosion de tubes dans le vide pour former un orgue sur le sol de la mezzanine.
Tous ces tuyaux traversent et relient les différents murs de cet espace à l’architecture complexe. Une enceinte est placée à l’entrée de chaque tube et un micro à chaque sortie, celui-ci oscille grâce à un ventilateur. De cette interférence, le son varie selon la longueur des tuyaux, les mouvements et flux d’air, les bruits environnants, les passages des visiteurs telle une partition aléatoire.
L’intérieur des tubes siffle et chante comme si le vent s’y était infiltré.

 

Sound installation. Dimensions variable, PVC pipes, speakers, dictaphones, microphones, fans, plectrums.

Symphonie pour orgue is an in situ installation composed primarily of pipes which climb up the entire length of the building, traveling up to the glass roof, and then disappearing into the walls of the mezzanine.
This form reminds me of a vegetation, like an arborescence of tubes, pipes, bends, opaque/impenetrable?? elements which go out from the wall, climbing up and down to return underground. We can only mentally link the departure and arrival these journeys, these dynamics. Within this system of pipes, I added an explosion of tubes within the emptiness to form an organ tube? on the ground of the mezzanine.
All the pipes cross and link the different walls in this architecturally complex space. A speaker is placed at the beginning and a microphone is placed at the end of each tube, while each tube slightly sways in the breeze of a strategically placed fan nearby.
The sound varies according to the length of the pipe, the air flow, the noises in the environment, the passings of visitors; all contributing to a sort of unpredictable music score.
The inside of the tubes whistles and sings as if the wind has infiltrated their interior.

  • syphonie pour orgue-12-galerie Backslash-Charlotte Charbonnel
  • syphonie pour orgue-29-galerie Backslash-Charlotte Charbonnel
  • syphonie pour orgue-31-galerie Backslash-Charlotte Charbonnel
  • syphonie pour orgue-8-galerie Backslash-Charlotte Charbonnel
  • syphonie pour orgue-7-galerie Backslash-Charlotte Charbonnel
  • syphonie pour orgue-28-galerie Backslash-Charlotte Charbonnel
  • syphonie pour orgue-33-galerie Backslash-Charlotte Charbonnel
  • syphonie pour orgue-4-galerie Backslash-Charlotte Charbonnel
  • syphonie pour orgue-13-galerie Backslash-Charlotte Charbonnel