Larmes de la terre (fugue), 2021

vidéo 6’25, dimensions variables, projection du spectrogramme de la vidéo du même nom.

Un spectrogramme placé en miroir révèle la transcription visuelle de la puissance et de l’intensité lumineuse de ce même film, tel une radioscopie qui en traverse les images et les reconduit à leur matérialité . La succession des courbes accidentées évoque l’agitation des strates terrestres* et plus généralement les écritures scientifiques des phénomènes naturels : enregistrements, mesures, prélèvements, coupes.
Marguerite Pilven

 

* Le terme radioscopie est formé à partir du préfixe radio- (du latin radius : « rayon »), et du suffixe -scope (du grec ancien σκοπέω, skopéô : « observer »).

 
Video 6’25’’, variable dimensions, projection of the spectrogram of the eponymous video
A spectrogram displayed in mirror develops the visual transcription of the light power and intensity of the eponymous video, like a radioscopy penetrating images to decipher their materiality. The succession of angular curves evokes the agitation of terrestrial strat*  and more generally the scientific descriptions of natural phenomena : recordings, measurements, samples, sections.
M P

 

* The term radioscopy is formed from the prefix radio- (from the Latin radius: « ray »), and the suffix -scope
(from the ancient Greek σκοπέω, skopéô: « observe »).

 
Crédit photo : Vincent Blesbois

  • 74-larmesdelaterre(fugue)1
  • 74-larmesdelaterre(fugue)2
  • 74-larmesdelaterre(fugue)3