Êléktra, 2020

Structure en métal, tube en verre, lampes à décharge, gaz argon et xénon, générateur / Installation: Metal structure, glass tubing, discharge lamps, argon and xenon, generator

La hauteur de l’antichambre se prête à l’élévation du regard. Sur le modèle des machines à reproduire des aurores boréales, Charlotte Charbonnel y a suspendu un tube de verre, empli de gaz et mis sous tension, qui semble canaliser l’électricité accumulée du lieu. Les flashs lumineux qui l’animent, à l’image d’une ampoule qui scintille, en dessinent les variations d’intensité, donnant un visage accidenté à la circulation des flux énergétiques. Le silence qui règne dans la salle est rompu par ces soubresauts lumineux, ces éclairs ténus à la présence aussi furtive qu’imprévisible. Théâtre de ces phénomènes intangibles et éthérés qui inquiètent autant qu’ils fascinent, la sculpture de verre renforce l’impression de fragilité qui s’en dégage. La présence spectrale des moniales trouve sans doute ici sa plus évidente incarnation. Les apparitions lumineuses finissent en effet par convoquer un imaginaire plus spirituel, comme si elles donnaient à voir les traces des énergies qui habitent encore le bâtiment, qu’on les assimile à l’esprit des disparues ou aux vestiges résiduels d’un événement passé.

Floriant Gaité

 

The height of the antechamber draws the gaze upwards. Adapting the model of those machines for reproducing the Northern Lights, Charlotte Charbonnel has suspended a glass tube, filled with gas and electrified, which seems to channel all the site’s accumulated electricity. Like a flickering light bulb, the luminous flashes it emanates signal variations in intensity, giving a constantly changing aspect to the energy flows.The silence that reigns in the room is broken by these luminous jolts, these tenuous flashes of light, furtive and unpredictable. The theatre of these intangible, ethereal phenomena, as disturbing as they are fascinating, the glass sculpture reinforces the impression of fragility that emerges. The ghostly presence of the nuns finds its most obvious embodiment here, but ultimately these luminous apparitions conjure up a more spiritual ethos, as if making visible the traces of energies still dwelling in the building, whether we identify them with the spirits of the dead or the vestiges of some past event.

Floriant Gaité
Crédit photo : Catherine Brossais